Home
Site Search  
RSS feed

Teacher newsmagazine

TeachBC
BCTF Online Museum
FacebookTwitterYouTube
BCTF Advantage
Teacher Newsmagazine Volume 20, Number 2, October 2007

Etat des lieux

Par Mohamed Chelali

Lorsque j’ai été recruté par la fédération il y a maintenant un peu plus d’un mois je pensais connaître tout de la FECB ou de ce que nous appelons communément la BCTF.

Ma surprise fut grande lorsque j’ai découvert une grande variété de services et de programmes disponibles pour les membres beaucoup plus large et plus étoffée que ce que je pensais.

Surpris? Oui. Mais agréablement surpris!!!

Savez-vous par exemple que le site Internet de la FECB est classé parmi les meilleurs du pays, que nous organisons une journée de la FECB dans la grande majorité des universités de la Colombie-Britannique destinée aux élèves maîtres. Que la FECB administre ou est partenaire dans le régime des pensions. Que la FECB a maintenant un nouveau plan pour ses membres avec divers avantages et bénéfices offrant des prix réduits sur les voyages personnels, les assurances, location, etc.

Savez-vous que la FECB soutient 33 Associations provinciales de spécialistes organisées autour d’intérêts partagés pour des sujets ou rôles particuliers dont deux nous concernent directement et qui sont très dynamiques. Ce sont l’association provinciale des professeurs d’immersion et du programme francophone et l’association des langues modernes (BCATML). Savez-vous que la fédération organise annuellement une conférence pour les nouveaux enseignants! Savez-vous que nous disposons de plus de 160 facilitateurs d’ateliers dont malheureusement 7 seulement pour les ateliers en français. L’année dernière, sur les 33 demandes d’ateliers en français, 15 ont été annulés par manque de facilitateurs. Il y a du travail à faire!!

Le bureau des programmes et des services en français est votre voix et votre lien au cœur de la fédération. Le soutenir, l’informer, l’impliquer, le promouvoir est le devoir de tout enseignant qui a le français comme langue première, langue de travail ou même langue seconde. Le nombre d’élèves au programme francophone avoisine maintenant 4000 alors que celui de l’immersion est proche de 40 000 élèves. Le nombre d’enseignants a aussi légèrement augmenté. En 2007 on comptait 1803 enseignant(e)s en immersion et 336 dans le programme francophone. Voilà un potentiel dont nous devons tous être fiers malgré les nombreux défis.

En parlant de défis et en ayant suivi la rentrée scolaire de cette année, on a pu constater que le déficit chronique des enseignants de français est devenu très inquiétant. Il en va de la relève, de l’expansion ou même de la pérennité de nos programmes surtout au niveau de l’immersion. Il faut dire que la pénurie d’enseignant(e)s de français existe tant au niveau de l’immersion qu’au niveau du programme francophone.

Pour le bien de ces programmes des solutions à court, moyen et long terme doivent être apportées dans les plus brefs délais. Le bureau des programmes et services de français au nom de la fédération est décidé à faciliter et aider à trouver des solutions innovatrices pour le bien de ces programmes et l’avenir de la francophonie en Colombie-Britannique.

Bien évidemment, il y a aussi le manque chronique de moyens humains et matériels qui peut être constaté ici et là pour soutenir et aider les élèves en difficultés d’apprentissage ou offrir des classes ressources. Ce manque est très criant dans le programme d’immersion. Il est de votre rôle et de votre devoir de revendiquer et aussi d’informer la fédération de chaque cas que vous auriez constaté.

On peut aussi parler du manque des ressources et du matériel pédagogique en classe non seulement en français langue, mais aussi en mathématiques, en sciences et en sciences humaines. Selon les dernières estimations le nombre d’élèves en immersion et dans le programme francophone représente environ 7.50% du total des élèves de la province alors que le nombre des enseignant(e)s des mêmes programmes n’est que de 6.30 % du total des enseignants de la province. Il y a du travail à faire et c’est peut être là qu’il faut aller chercher le manque en orthopédagogues et en classe ressource.

À la rentrée de septembre, on fait l’état des lieux, après il faut remédier et surtout solutionner. La tâche est ardue et exigeante mais c’est pour cela que nous avons besoin de vous.

En attendant, je vous souhaite une bonne année scolaire et beaucoup de plaisir et de joie avec vos élèves. Surtout n’oubliez pas que nous sommes ici pour vous servir et vous aider.

Mohamed Chelali, coordinateur des Programmes et Services français à la FECB.

Très urgent

Appel pour des facilitateurs d’ateliers en français

Nous manquons cruellement de facilitateurs pour les ateliers organisés par la FECB dont vous pouvez trouver la liste sur le site du BCTF à l’adresse suivante: bctf.ca/francais

Si vous êtes intéressé(e)s et motivé(e)s pour animer un atelier, contactez-nous dès que possible.

Nous nous engageons à organiser votre formation, tous vos frais seront bien entendus couverts par la FECB. Toute suggestion d’atelier est également la bienvenue. Nous nous tenons à votre entière disposition si vous avez besoin d’information supplémentaire.

Tel : 604-871-1844 ou 604-871-1869, Courriel: chuarddelamarre@bctf.ca


  • FacebookTwitterYouTube
  • TeachBC
  • BCTF Online Museum
  • BCTF Advantage