Home
Site Search  
RSS feed

Teacher newsmagazine

TeachBC
BCTF Online Museum
FacebookTwitterYouTube
BCTF Advantage
Teacher Newsmagazine Volume 17, Number 7, May/June 2005

Les journées de perfectionnement professionnel nous appartiennent!

Par Ghislaine Varin

Nous observons de plus en plus que les administrateurs essaient de contrôler et de diriger nos journées de perfectionnement professionnel (PP), et dans certains conseils scolaires ils réussissent. Ceci représente un autre exemple d’attaque à notre autonomie professionnelle. Afin de pouvoir nous défendre, il faut connaître nos droits ; pour comprendre nos droits il faut connaître l’historique des journées de PP en Colombie-Britannique.

Les enseignantes et enseignants se sont battus longtemps pour que leur employeur et le ministère de l’Éducation reconnaissent l’importance du PP tout en insistant qu’ils y accordent le temps et les ressources nécessaires pour son application. C’est en 1972 que la Fédération a finalement réussi à faire inclure des journées de PP au calendrier scolaire. Celles-ci allaient permettre au personnel enseignant, durant l’année scolaire, d’approfondir leurs connaissances, de se mettre à jour avec la recherche et toutes les pratiques pédagogiques, et de partager leur expertise avec leurs collègues tout en s’engageant à répondre aux questions d’ordre pédagogique. Dans le but précis de ne pas pénaliser les élèves en leur faisant perdre des jours d’école, ces journées furent AJOUTÉES au calendrier scolaire. Depuis, nos provisions contractuelles contiennent, pour la plupart, des ententes donnant à chaque syndicat local le contrôle de leur PP, parfois en consultation avec leur administration scolaire.

Alors que penser du mouvement dictatorial, oppressif ou souvent manipulateur venant de plusieurs administrations scolaires qui insistent que ce sont elles qui décident du contenu des journées de PP ? Serait-ce un autre exemple d’assaut à notre autonomie professionnelle et du désir de contrôler les enseignants ? Nous n’avons qu’à regarder ce qu’ils nous imposent : les buts de l’école souvent basés sur les résultats de tests standardisés (Évaluation des habiletés de base connue sous le nom de FSA, tests obligatoires de la commission scolaire, les examens faisant partie du programme du secondaire deuxième cycle, etc.), les analyses de résultats de tests standardisés, les inquiétudes des parents, les affaires ministérielles ou du conseil scolaire reliés à des changements administratifs ou technologiques qui n’ont rien à voir avec la pédagogie ou le PP ou avec la qualité d’enseignement. De plus, ces activités sont proposées de telle manière que si le personnel enseignant n’est pas d’accord pour y consacrer une journée de PP, les tâches devront être complétées à l’heure du dîner ou après l’école. Quel choix ! Tout ce qui n’est pas d’ordre perfectionnement professionnel devrait être géré durant une journée en dehors de nos jours de PP. Un autre scénario qui diminue, souvent même élimine le rôle des enseignants dans la planification de leurs journées de PP, est l’entente qu’ils ont prise avec leur administration de prendre toutes leurs journées au mois d’août au retour des vacances. Qui planifie le contenu de ces journées ? Qui les contrôle ? De plus longues vacances agréables au printemps qui réjouissent les enseignantes et les enseignants épuisés en échange pour la perte de contrôle du PP. Ne faut-il pas se poser la question : quels sont les dangers à long terme ?

Il est important que tous les enseignantes et les enseignants utilisent leurs journées de PP à leur pleine valeur et qu’ils demeurent en contrôle de leur contenu. Nous représentons une abondance de ressources humaines de haute qualité et d’expertise professionnelle. Nous faisons partie d’une équipe qui se classe parmi les meilleurs au monde. Il faut exprimer au représentant du PP de notre école nos besoins individuels ou de groupe. Il faut insister pour obtenir des activités de PP en français qui répondent aux besoins uniques des programmes français. La Fédération offre des ateliers ´ gratuits ª en français, vous n’avez qu’à nous les demander. De plus, rappelez-vous qu’il y a beaucoup d’expertes et d’experts parmi nous qui pourraient partager leurs connaissances durant une activité de PP&151;portez-vous volontaire ! Organisez des tables rondes. Pour ceux qui désirent s’impliquer à un différent niveau, utilisez vos journées pour faire une recherche-action. La Fédération offre la formation et l’appui nécessaire pour participer dans ce programme valorisant qui bénéficie les enseignantes et les enseignants, les élèves et la profession. Ne donnez pas le contrôle à ceux et celles qui se soucient principalement de rendre des comptes au conseil scolaire, le ministère et les parents. L’éducation ce n’est pas des chiffres et un focus sur le classement, c’est de la pédagogie et le processus d’apprentissage. Ne l’oublions pas et défendons notre philosophie basée sur l’enfant.

Lors de l’Assemblée générale annuelle (AGA) en mars dernier, les membres participants ont approuvé le plan qui propose de consacrer une de nos journées de PP durant l’année scolaire 2005–2006 à une réunion ayant pour but de discuter de notre PP. Cette séance structurée permettra aux enseignantes et enseignants de se renseigner sur les faits inquiétants qui se manifestent dans notre système d’éducation et ce, partout dans la province. Nous faisons face à des menaces réelles à notre autonomie professionnelle. Un plan d’action sera établi pour reprendre le contrôle de nos journées de PP et pour former une solidarité locale et provinciale. Je vous encourage fortement à y participer. Nos journées de perfectionnement professionnel sont importantes et elles nous appartiennent !

Synopsis: School administrators are attempting to take over teachers’ professional development days in dictatorial, oppressive or manipulative ways in order to control the content of those days and reduce the autonomy of teachers. Teachers have fought hard to obtain their PD days outside of the calendar year and those PD days belong to teachers!

Ghislaine Varin, Coordonnatrice des Programmes et Services français de la FECB.



  • FacebookTwitterYouTube
  • TeachBC
  • BCTF Online Museum
  • BCTF Advantage